Home / Country / West Africa / Burkina Faso / Au Burkina Faso, les bars et les écoles ne font plus bon ménage

Au Burkina Faso, les bars et les écoles ne font plus bon ménage

Partagez ceci :

Aucun lieu de vente d’alcool ou de tabac ne doit être à moins de 400 mètres des lycées et collèges, avertit le gouvernement burkinabé dans un décret. Cette décision part d’un constat, selon rfi.

La consommation d’alcool et de stupéfiants par des élèves est devenu une situation récurrente dans plusieurs localités au Burkina Faso. La solution serait d’éloigner les débits de boissons des établissements scolaires.

Au Lycée municipal Bambata de Ouagadougou par exemple, le proviseur témoigne au micro de rfi : « treize élèves sont passés en conseil de discipline pour avoir consommé de l’alcool au sein de l’établissement. Et quand ils consomment de l’alcool, ils deviennent violents. Ils ont même commencé à frapper leurs camarades ».

Conformément au décret, tous les bars ou débits de boissons alcoolisés installés à proximité des écoles, collèges ou lycées seront démolis.

Aussi, le gouvernement a-t-il donné la possibilité aux chefs d’établissement d’engager des actions en justice contre tout tenancier de bar en cas d’inaction de la mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »