Bénin – Nigéria : bientôt la fin de la contrebande de carburant frelaté

Partagez ceci :

La contrebande de carburant frelaté cause un grand manque à gagner à l’économie. Les autorités nigérianes sont désormais décidées à mettre fin à ce phénomène.

Le Nigéria veut définitivement fermer tous les circuits de contrebande de carburant frelaté qui est beaucoup vendu dans les rues du Bénin.

Si les deux pays ont à plusieurs reprises montré leur divergence dans la gestion de cette situation, le Nigéria semble désormais décidé à passer à autre chose.

Pour y arriver, le pays a décidé de fermer ses frontières. A en croire les informations du quotidien béninois « Nouvelle tribune » cité par Beninwebtv, le Nigéria entend aussi fermer les circuits de la contrebande en ce qui concerne les produits pétroliers.

Le gouvernement nigérian n’entend plus également autoriser le Bénin à déverser sur son marché  des produits importés tels que le riz, les véhicules d’occasion, etc.

L’objectif du Nigéria est de garantir un développement stable de son économie, beaucoup perturbée par des contrebandes diverses.