Home / A la Une / Coronavirus : des appels pour l’accès ‘immédiat’ à la chloroquine

Coronavirus : des appels pour l’accès ‘immédiat’ à la chloroquine

Partagez ceci :

C’est une course effrénée qui est lancée depuis plusieurs semaines. Face à la pandémie galopante du nouveau coronavirus, la chloroquine, un médicament antipaludique ancien, est présenté comme l’antidote. Une lueur d’espoir mais aussi des doutes.

Son nom s’est répandu comme une traînée de poudre à travers le monde, jusqu’à arriver aux oreilles de Donald Trump, qui en a publiquement vanté les mérites jeudi dernier.

En France, informe 20 Minutes.fr, l’emballement est tel que des personnalités politiques et des pétitions en ligne réclament l’accès immédiat à ce traitement pour tous les malades.

Testé positif au coronavirus, le maire de Nice Christian Estrosi, s’est même félicité sur Twitter que le traitement soit dorénavant mis à disposition des patients du CHU de Nice.

Compte tenu de la situation, souligne la même source, la tentation de se jeter sur n’importe quel traitement est grande. Mais en médecine, il ne faut pas crier victoire trop vite.

«Pour le moment, il n’y a aucune preuve de l’efficacité de cette molécule sur la maladie, ni en prévention, ni comme traitement», rappelle Dr Thierry Vial, responsable du centre de pharmacovigilance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »