Home / A la Une / Crise au Mali : la médiation de Goodluck Jonathan s’achève sans avancées majeures

Crise au Mali : la médiation de Goodluck Jonathan s’achève sans avancées majeures

Partagez ceci :

En terre malienne, l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan consacre son temps à tenter d’accorder les violons entre le président IBK et ses opposants. Des discussions qui devraient déboucher sur un dialogue direct. Mais visiblement, la médiation piétine.

A Bamako, la capitale, le médiateur de la CEDEAO dans la crise politique malienne, a rencontré des représentants de la majorité présidentielle ainsi que des leaders du Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP).

Mais crise perdure, malgré la nomination et la prestation de serment des 9 membres de la cour constitutionnelle.

Visiblement, la mission de l’envoyé spécial de la Cedeao au Mali semble échouée.

Les contestataires du pouvoir de IBK réclament toujours sa démission.










Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »