Home / A la Une / Ebola: après la RDC, l’Ouganda sur le qui-vive, 2 morts enregistrés

Ebola: après la RDC, l’Ouganda sur le qui-vive, 2 morts enregistrés

Partagez ceci :

En état d’alerte depuis le début de l’épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo, l’Ouganda n’échappera visiblement pas au virus. Au total trois cas ont été détectés parmi lesquels l’on déplore deux décès.

En effet, il s’agit d’une famille du district de Kasese (ouest de l’Ouganda) en déplacement pour assister aux funérailles d’un proche parent décédé d’Ebola en RDC.

En raison de ses contacts avec un patient mort d’Ebola, et indépendamment d‘éventuels symptômes, la famille avait été placée “en isolation” en RDC, mais “durant l’isolation certains membres de la famille ont traversé en Ouganda”, a poursuivi la ministre congolaise.

“Dès qu’ils ont traversé, nous avons contacté les autorités ougandaises”, tel que rapporté par l’AFP.

De retour dans leur pays en Ouganda, deux enfants de 5 et 3 ans et leur grand-mère de 50 ans ont été déclaré porteur du virus.

Placé rapidement en quarantaine, le jeune garçon de 05 ans succombera le premier suivi quelques heures plus tard de sa grand-mère.

L’enterrement de ces derniers aurait eu rapidement lieu conformément aux dispositions en cas d’Ebola.

Toutes les personnes concernées, ainsi que le personnel de santé qui s’est occupé de leur cas, devaient recevoir vendredi un nouveau vaccin visant à les protéger du virus, a indiqué le ministère ougandais de la Santé, d’après l’AFP.

L’Ouganda, d’après notre source s’est placé en état d’alerte depuis le début de l‘épidémie en août 2018 dans l’est de la RDC, où plus de 2.000 cas d’Ebola ont été enregistrés.

Il faut souligner que l’épidémie d’Ebola est l’un des plus meurtrières et ravageurs sur le continent africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »