Accueil / A la Une / Burkina Faso: les salaires des ministres revalorisés à près de 150%, la polémique enfle

Burkina Faso: les salaires des ministres revalorisés à près de 150%, la polémique enfle

Partagez ceci :

Ce sont des augmentations vertigineuses. Désormais au Burkina Faso, le salaire d’un ministre passe du près d’un million à plus de deux millions de francs CFA. De quoi susciter un tollé général.

Voici le nouveau salaire d’un ministre burkinabé. 2 386 256 francs CFA au lieu des 973 320 que gagnaient les ministres jusqu’ici, soit une augmentation de 145%. Quant au Premier ministre, il touchera désormais un salaire mensuel de 2 782 717 francs CFA au lieu de 1 089 720; soit une hausse de 155%.

« Une augmentation irrégulière »

« Ensemble pour le Faso», une coalition de 5 partis politiques, dénonce une « augmentation irrégulière » face au « péril démocratique » qui frappe le Burkina Faso. « La question de rémunération des hauts fonctionnaires des gouvernants est une question d’intérêt public. Et devrait faire l’objet d’un débat national avant son adoption », a déclaré Maître Guy Herve Kam, le président du mois de l’alliance « Ensemble pour le Faso », cité par RFI.

Elle exige l’abrogation du décret « illégal, illégitime et inopportun » sur la rémunération des ministres, et invite la junte au pouvoir à « regagner les casernes« , avant de mettre en garde contre une possible réaction du peuple.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »