Guillaume Soro: « Ouattara m’a manqué de respect »

Partagez ceci :

La démission de l’ancien président de l’Assemblée Nationale ivoirienne, Guillaume Soro n’aura pas suffit pour mettre fin aux polémiques entre le président Alassane Ouattara et lui. Selon Soro, Ouattara lui a manqué du respect en l’appelant « jeune homme ». Respect que ne lui avait jamais manqué, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié.

En effet, Guillaume Soro était dans l’après-midi du lundi 18 février 2018, face aux siens venus de Ferkessedougou, sa ville natale.

Entre autres sujets que l’homme politique discutait avec ses parents et amis, il a vivement affirmé son mécontentement contre l’actuel président ivoirien, Alassane Ouattara, qui lui a manqué de respect en le qualifiant de « jeune homme ».

«Quand j’étais Premier ministre de Gbagbo, honnêtement, Gbagbo m’a toujours donné de la considération et du respect… il me respectait en tant que Premier ministre de Côte d’Ivoire, Gbagbo m’a jamais appelé “jeune homme”, Bédié m’a jamais appelé “jeune homme”, ils m’ont toujours considéré comme une institution de la République», a confié Soro.

Alors que Soro se prépare activement pour les présidentielles de 2020, le député RDR de Ferkessedougou, qui aujourd’hui prône la paix, la réconciliation et demande à rencontrer le président Laurent Gbagbo, estime qu’il ne pourra prendre de telle grande décision sans une consultation préalable des siens.

« Ce n’est pas moi qui vais annoncer ma candidature…Si les ivoiriens veulent que je sois un jour président c’est à eux de le dire, ce n’est pas une question d’ambition personnelle, vous voulez que moi j’annonce que je sois candidat sans être allé à Ferke pour demander à mes parents et si après on veut me poursuivre qui va aller me protéger? Donc je vais aller prendre conseils auprès de mes parents », a-t-il déclaré.