Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Liberia: la vice-présidente désavouée par son parti

Liberia: la vice-présidente désavouée par son parti

Partagez ceci :

L’ancienne première dame et actuelle vice présidente du Libéria, Mme Jewel Howard-Taylor, fait face à de rudes épreuves. Les délégués de son parti politique le NPP, réunis le 1er décembre dernier en session extraordinaire sous la direction de James Biney ont décidé purement et simplement à l’unanimité de l’exclure du parti.

Outre l’actuel vice présidente, les frondeurs ont également d’après Koaci, exclu John Gray, le président du parti. Les raisons de ce tumulte au sein du parti sont diverses. Les deux personnes mis en cause agiraient contre la constitution du parti et auraient tenté de le diviser.

D’aucun attribue à Mme Jewel Howard-Taylor idée de fusion dur NPP avec le CDC au pouvoir vu les relations sans ambiguïté avec le président Weah. Ils soupçonnent également la vice présidente de nourrir une ambition présidentielle pour 2023.
Les frondeurs entendent saisir le Président George Weah pour que l’actuelle vice-présidente du pays soit remplacée de son poste.

Pour l’heure, les accusés ne se sont pas officiellement prononcés. Mais d’après notre source, John Gray a qualifié la décision de son exclusion par un groupe d’inconstitutionnelle tout en dénonçant leur démarche d’illégitime.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »