Accueil / A la Une / Des médias nigérians fustigent la décision de suspension de Twitter

Des médias nigérians fustigent la décision de suspension de Twitter

Partagez ceci :

Suite à la suppression d’un tweet du président nigérian Muhammadou Buhari, les autorités ont coupé vendredi 4 juin l’accès à ce réseau social.

« Sera considéré comme anti-patriotique tout média audiovisuel s’il continue à utiliser Twitter, qui est suspendu », prévient l’organe de régulation audiovisuelle, la National Broadcasting Commission (NBC) dans un communiqué.

Cependant, des médias continuent leurs activités sur ce réseau social, via leur réseau privé virtuel (VPN) et trouvent que la suspension de Twitter n’est aucunement la solution à cette situation.

Pour le syndicat national des journalistes nigérians, cette mesure « va absolument à l’encontre de la liberté de la presse et de la liberté d’expression ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »