Accueil / A la Une / Cameroun/Ambazonie: les femmes implorent à nouveau la paix

Cameroun/Ambazonie: les femmes implorent à nouveau la paix

Partagez ceci :

Désemparées, les femmes camerounaises renouent avec la rue. Malgré les appels à répétition pour un retour à la normale en zone anglophone, les victimes continuent par s’entasser.

Des centaines de femmes se sont rassemblées le 27 novembre dernier à Fundong, département du Boyo, dans la région du Nord-Ouest du Cameroun, pour faire le deuil de ceux qui ont perdu leurs vies au cours de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays.

D’après des sources camerounaises, Fundong a été l’un des foyers des affrontements entre forces de sécurité et combattants séparatistes, qui ont fait plusieurs morts.

Tout au long de la guéguerre entre les séparatistes et les forces de sécurité, la localité a enregistré plusieurs morts et déplacés.

Il faut souligner que ce n’est pas la première fois que les femmes descendent dans les rues pour implorer les différentes parties participantes à trouver un terrain d’entente pour le retour de la paix dans cette zone du Cameroun où tout tourne au ralenti. La population vit dans une constante peur et les établissements scolaires quasi fermés.

Les interventions de l’UA et de différentes personnalités dans la crise anglophone n’ont pas pu jusqu’alors pondre une solution idoine. Toutefois le nouveau gouvernement du président Biya promet mettre tout en œuvre pour un retour à la paix.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »