Le Rwanda ferme ses portes à l’épidémie Ebola

Partagez ceci :

Dans la matinée de ce jeudi 1er août, l’annonce de la fermeture des frontières entre la RD Congo et le Rwanda intervient au lendemain de la mort à Goma d’une deuxième victime de l’épidémie d’Ebola et la découverte d’un troisième cas de la maladie dans cette localité située à la frontière avec le Rwanda.

Selon un communiqué de la présidence de la République démocratique du Congo, « sur décision unilatérale des autorités rwandaises, les citoyens rwandais ne peuvent pas sortir pour Goma ». En effet, les Congolais peuvent quitter la ville rwandaise de Gisenyi, proche de Goma, mais ils sont interdits d’y entrer. La présidence congolaise trouve que cette décision porte préjudice à « plusieurs Congolais et expatriés qui vivent à Gisenyi mais travaillent à Goma ».

Par ailleurs, « les autorités congolaises déplorent cette décision qui va à l’encontre de la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) » sur la libre circulation des personnes dans la région, ajoute le communiqué.

Notons que la fièvre hémorragique à virus Ebola a déjà fait plus de 1.800 morts en RDC en l’espace d’un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *