Ebola : l’urgence sanitaire mondiale déclarée à partir de ce 17 juillet

Partagez ceci :

En RDC, la fièvre hémorragique Ebola semble être hors de contrôle. Après le décès du premier cas détecté dans une métropole, Goma, deuxième ville du pays au carrefour des Grands Lacs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré ce 17 juillet l’urgence sanitaire mondiale.

Selon le collège d’experts de l’OMS qui a donné l’alerte, plusieurs critères dont le risque de propagation du virus à l’international justifient la décision de déclarer Ebola comme une urgence de santé publique à portée internationale.

La seule manière de maîtriser la maladie, c’est d’arriver à identifier et à vacciner à temps toutes les personnes qui ont été en contact avec des malades, parce qu’il y a un haut risque qu’elles aient contracté la maladie ou qu’elles finissent par être contaminées.

Pour sa part, le directeur général de l’OMS a déclaré qu’il « était temps pour le monde de prendre acte » de l’épidémie. Cependant, il recommande que les frontières de la RDC avec ses voisins restent ouvertes, sans quoi les traversées informelles vont se multiplier, en même temps que le risque de propagation d’Ebola.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *