Accueil / Algérie: les autorités accusées d’avoir caché des informations sur l’épidémie de choléra

Algérie: les autorités accusées d’avoir caché des informations sur l’épidémie de choléra

Partagez ceci :

Une épidémie de choléra sévit bel et bien à Alger, la capitale algérienne ainsi que dans les régions limitrophes.  Un bloc spécial a été créé pour isoler les patients.

Si à l’apparition de cette maladie, l’hypothèse d’une intoxication a été évoquée, des internautes Algériens accusent les autorités en charge de la santé d’avoir fait preuve de « négligence ».

Ces derniers leur reprochent notamment d’avoir caché l’information. Si les responsables avaient fait mention de cas de « gastro-entérite » le 20 août, les médecins, eux, affirmaient que les résultats d’analyse avaient confirmé au moins deux cas de choléra depuis quatre jours.

Le ministère de la Santé algérien a annoncé le 23 aout 41 cas de choléra confirmés à Alger et dans les régions voisines. Un patient est décédé et plusieurs dizaines d’autres personnes restent hospitalisées en attendant les résultats d’analyse.

Le ministère de la Santé dit privilégier l’hypothèse d’une contamination via les aliments.