SOCIÉTÉ

Nancy (54) – Baliston, Karim Oumnia avec, dans la main une Glagla Shoes, chaussure aérée et un ventilateur. Karim Oumnia propose de tester la Glagla avec un ventilateur. Chatouillements garantis de la voute plantaire.
Ça chauffe pour la Glagla !
La chaussure ventilée de l’équipementier nancéien Baliston fait un carton
et son distributeur a ouvert une boutique 100 % Glagla à Saint-Tropez.
Dans les locaux de l’équipementier Baliston à Nancy, l’ambiance oscille entre canicule et grand froid. La Glagla shœ, dont la première version est sortie en 2005, est en train de faire un carton. Joli paradoxe, cette basket d’été, qui présente la particularité d’être ventilée (voir par ailleurs), s’est clairement placée sur le créneau de la chaussure de sport adaptée à la ville… Et à la canicule.
Depuis le mois de juin, les choses se sont accélérées. Karim Oumnia, le patron de Baliston et de Glagla International, la société spécialement montée avec l’ILP (Institut lorrain de participation) et trois banques, commente : « [ITALIQUE]En général, une chaussure se présente avec une collection. Les commandes se prennent un an à l’avance. Là, lors des salons du printemps, on a ressenti une très forte demande. Alors, on a décidé de se lancer. En deux mois, on a déjà placé 65.000 paires de chaussures en Europe. Pour nous, c’est du jamais vu [/ITALIQUE]».
[INTERTITRE]Le temps d’un été[/INTERTIT *** Local Caption *** 22/07/2009/ING02