Accueil / Présidentielle à Madagascar: candidatures en cascade d’anciens présidents et d’anciens Premiers ministres

Présidentielle à Madagascar: candidatures en cascade d’anciens présidents et d’anciens Premiers ministres

Partagez ceci :

L’élection présidentielle au Madagascar, combinée avec les législatives, est prévue les 7 novembre et 19 décembre prochains.

Ce scrutin qui se tiendra probablement dans un climat politique tendu, revêt d’un caractère particulier: 46 candidatures reçues par la Haute cour constitutionnelle malgache (HCC), dont celles des trois derniers chefs de l’État de la Grande Île. Un total proche du record de 49 dossiers déposés en 2013.

Dans la foulée, il faut souligner que depuis avril dernier, l’opposition exige la démission du président Hery Rajaonarimampianina, accusé de dérive autoritaire.

Outre ce dernier, élu il y a cinq ans à la tête de Madagascar, et candidat à sa propre succession, deux de ses prédécesseurs, Andry Rajoelina (2009-2014) et Marc Ravalomanana (2002-2009), interdits de candidature lors du précédent scrutin, reviennent à la charge.

L’ancien président, l’amiral Didier Ratsiraka, 81 ans, qui a dirigé le pays d’une main de fer de 1975 à 1993, a également annoncé sa candidature.

Interrogé par RFI, ce dernier a déclaré ceci: « Tant qu’on est vivant on peut toujours se mettre au service de son pays ». Des propos qui tranchent avec le poids de son âge.

A noter que les candidatures  seront dans les prochains jours examinées par la Haute cour constitutionnelle malgache (HCC).