Accueil / A la Une / De « bad boy » à la mairie de New York : Eric Adams, une success story !

De « bad boy » à la mairie de New York : Eric Adams, une success story !

Partagez ceci :

Eric Leroy Adams à l’Etat civil, l’ancien délinquant Eric Adams est consacré ce mardi 2 novembre nouveau maire de New York à l’issue d’élections au cours desquelles il comptabilise 70% des suffrages exprimés contre 23% pour son rival républicain, Curtis Sliwa.

Succédant à un autre démocrate, Bill de Blasio, Eric Adams devient le deuxième maire noir de la métropole américaine, après David Dinkins qui a occupé le poste entre 1990 et 1993.

Né à Brownsville (Brooklyn) le 1er septembre 1960, Eric Adams a eu connu la délinquance et une adolescence rythmée par des interpellations policières. Il intègre la police new-yorkaise au milieu des années 1980 pour contribuer à la réformer de l’intérieur. Il y travaille pendant 22 ans avant de se retirer, en 2006, avec le grade de capitaine.

Militant de la lutte anti-raciale, l’Afro-américain entre dans le cercle de la politique, se faisant élire successivement sénateur de l’État de New York, puis président de l’arrondissement de Brooklyn et maintenant maire de la plus grande municipalité des États-Unis.

Le nouveau maire a promis aux New-Yorkais des réformes de la police ainsi que la lutte contre la criminalité et la discrimination raciale.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »