Accueil / A la Une / L’affaire Dubaï Porta Potty donne le courage aux « victimes » d’en parler

L’affaire Dubaï Porta Potty donne le courage aux « victimes » d’en parler

Partagez ceci :

Si certains fantasmes sexuels étaient considérés jusqu’ici comme honteux et que personne n’osait en parler, l’affaire Dubaï Porta Potty a délié les langues et plusieurs femmes ont enfin trouvé la force de raconter leur calvaire.

Claire Bahi, chanteuse coupé décalé à l’époque, a fait une révélation par rapport à son ex-mari.

« Mon homme m’a demandé de déféquer et d’uriner dans sa bouche. C’est depuis ce jour que j’ai commencé à me méfier de lui. Moi je n’ai pas envie de mourir si jeune. C’est donc moi qui suis partie, lui ne voulait pas. Alors il fait croire aux gens que c’est lui qui a pris cette décision. Il m’a tout pris mais je m’en fous de son argent. Désormais je ferai attention aux hommes », a confié Claire Bahi au cours d’une interview avec le magazine people Top Visage.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »