Accueil / A la Une / Centrafrique : Faustin Archange Touadéra échappe à un attentat

Centrafrique : Faustin Archange Touadéra échappe à un attentat

Partagez ceci :

Qui a voulu attenter à la vie du président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadéra ? C’est la question qui taraude l’esprit de plusieurs observateurs de la vie politique de cet Etat qui a été victime d’instabilité depuis des lustres.

Alors qu’il était à bord d’un  jet privé gabonais pour rejoindre Libreville, le président centrafricain a dû stopper net son voyage pour risque d’attentat, a révélé ce mercredi, Corbeaunews.

Invité par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba à prendre part à une séance de travail ce mardi 12 octobre 2021,  Faustin Archange Touadéra n’a pas pu se rendre en terre gabonaise.

En effet, le chef de l’Etat devait en principe être transporté par un avion de la société de sécurité russe Wagner qui devait arriver du Soudan. Mais faute de retard, l’universitaire a dû embarquer dans un jet privé envoyé par son homologue gabonais. Alors que le vol planait dans les airs de la Centrafrique, les mercenaires russes de la société Wagner qui s’occupent de la sécurité de Faustin Archange Touadéra avait contraint le pilote à atterrir d’urgence à l’aéroport de Bangui.

Les conseillers du président estiment que ce dernier vient d’échapper à un piège d’attentat, par contre pour un universitaire centrafricain, ce scénario serait monté de toutes pièces par les mercenaires russes qui voient le diable partout .

« Comme leur appareil est interdit d’atterrir à Libreville, ils montent un nouveau scénario pour faire croire au chef de l’État qu’il est exposé à des risques graves en prenant le jet présidentiel gabonais », a-t-il confié.

Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »