Accueil / A la Une / Deux journalistes victimes de l’insécurité grandissante en Haïti

Deux journalistes victimes de l’insécurité grandissante en Haïti

Partagez ceci :

En reportage dans une zone contrôlée par des bandes armées, deux journalistes haïtiens été tués lors d’une fusillade.

Depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse, l’insécurité a gagné du terrain en Haïti, et les gangs continuent de semer la terreur.

Il s’agit de Wilguens Louissant et Amady John Wesley qui ont trouvé la mort à Laboule 12, dans la montagne qui surplombe Port-au-Prince, une zone rurale où les affrontements des bandes armées sont récurrents. Ils devraient réaliser un reportage sur le « climat sécuritaire dans la zone ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »