Umalis Group
Home / A la Une / Guinée : une campagne électorale à deux poids deux mesures ?

Guinée : une campagne électorale à deux poids deux mesures ?

Partagez ceci :

À une semaine de la présidentielle du 18 octobre, les candidats en lice pour la magistrature suprême se familiarisent avec l’électorat. Cependant, tous les candidats n’auraient pas une même chance pendant cette campagne électorale.

Alors que le président guinéen Alpha Condé, candidat à sa propre succession, a débuté ce dimanche 11 octobre une tournée surprise à l’intérieur du pays, le chef de l’opposition Cellou Dalein Diallo est bloqué dans son élan, un meeting à Kankan a été empêché sur fond de violences.

De Nzérékoré à Lola en Guinée forestière, le président Alpha Condé poursuit sa campagne sur fond de meeting, bien que dû au Covid certaines dispositions aient été prises. Kissidougou, Macenta sont également inscrit sur son agenda avant qu’il n’entame la région de la Haute Guinée, considérée son fief.

En revanche, pour son principal adversaire Cellou Dallein Diallo, les choses sont de plus en plus compliquées. À Kankan, considéré comme fief traditionnel du parti au pouvoir, l’opposant a dû renoncé à son meeting parce que son cortège a été bloqué sur la route à une centaine de kilomètres de la ville par des minibus remplis de partisans du président Alpa Condé, mais aussi des troncs d’arbres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »