Accueil / A la Une / Guerre en Ukraine, guerre du pain en Afrique ! 

Guerre en Ukraine, guerre du pain en Afrique ! 

Partagez ceci :

En raison du conflit armé qui oppose la Russie à l’Ukraine, l’Afrique assiste à une hausse vertigineuse du prix du blé. Une répercussion qui a des conséquences sur le prix de la baguette de pain. Une situation qui fragilise davantage la sécurité alimentaire du continent et risque d’exacerber la frustration sociale.

En Egypte, le prix du pain non subventionné, a augmenté de 25 %, voire de 50 %, dans certaines boulangeries depuis la fin de février.

Au Mali, le coût de l’huile de cuisson monte en flèche.

En Afrique du Sud, le gouvernement réfléchit à instaurer un plafonnement des tarifs de l’essence et à rationner la quantité de carburant vendue aux automobilistes.

Dans la presse africaine, l’information fait les gros titres.

Selon le journal L’Evénement Niger, paru le 25 mai 2022, « la crise russo-ukrainienne a interrompu l’approvisionnement en céréales et en huile de cuisine, aggravant l’insécurité alimentaire, en particulier dans les pays africains les plus pauvres en raison de la hausse des prix. »

D’ailleurs, « la guerre du pain est déclarée », titre L’Observateur Paalga au Burkina, paru le même jour. 

L’Observateur rapporte que le bras de fer est engagé entre les boulangers, qui veulent faire passer le prix de la baguette de 150 à 200 FCFA, et les autorités qui refusent toute augmentation.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »