Accueil / A la Une / La variole du singe, cette nouvelle maladie qui menace les populations

La variole du singe, cette nouvelle maladie qui menace les populations

Partagez ceci :

Particulièrement active en Afrique tropicale (Ouest et Centre), la variole du singe (ou monkeypox en anglais) est d’un degré de gravité similaire à celui de la variole humaine. Si le malade est pris en charge, la guérison survient entre deux et trois semaines.

Elle est transmise de manière aéroportée, ou par contact des lésions cutanées, des liquides biologiques, par les sécrétions respiratoires et par contact de la surface contaminée.

La plupart des personnes atteintes de ce mal présentent des symptômes comme une forte fièvre, des maux de tête, des courbatures, des douleurs musculaires et/ou articulaires et surtout la fatigue physique.

Après cette première manifestation, on note une éruption vésiculeuse et la formation de croûtes sur la peau, suivie de démangeaisons environ 48 heures plus tard. La période d’incubation de la maladie varie de 5 à 21 jours.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »