Accueil / A la Une / Une loi de la Cedeao pour empêcher les coups d’Etat constitutionnels ?

Une loi de la Cedeao pour empêcher les coups d’Etat constitutionnels ?

Partagez ceci :

Le parlement de la CEDEAO se réunit dans quelques jours à Accra. Entre autres questions, le sujet de la prolongation des mandats constitutionnels des Présidents dans les pays ouest-africains sera au menu des discussions.

La session extraordinaire du parlement de la CEDEAO est prévue du 12 au 22 octobre au Ghana et une nouvelle feuille de route visant à assurer la paix et la stabilité politique dans la sous-région pourrait être élaborée, a annoncé le député Afenyo-Markin dans une conférence de presse cette semaine.

En effet, la question portant sur une législation contre la prolongation des mandats figure en bonne place à l’ordre du jour de la prochaine session extraordinaire du parlement de la CEDEAO à Winneba au Ghana, assure le chef de la délégation du Ghana au Parlement de la CEDEAO, le député Alexandre Afenyo-Markin.

Quant au président en exercice de l’institution sous-régionale, Nana Akufo-Addo, il a indiqué dans sa déclaration que la limitation des mandats favorise « la stabilité des démocraties, en particulier les systèmes présidentiels ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »