Accueil / A la Une / Afrique de l’Est : 1 personne pourrait mourir de faim toutes les 48 secondes

Afrique de l’Est : 1 personne pourrait mourir de faim toutes les 48 secondes

Partagez ceci :

A l’issue d’une étude publiée cette semaine par les organisations Oxfam et Save The Children avec le soutien de l’Observatoire Jameel, une personne est susceptible de mourir de faim toutes les 48 secondes en Afrique de l’Est.

Selon les deux ONG, les réformes du système d’alerte et d’assistance internationale ont été insuffisantes. Un appel est lancé au G7 et aux pays occidentaux d’offrir 4,4 milliards de dollars d’aide urgente et à annuler les dettes des pays concernés, comme promis.

Pour cette année, 23 millions de personnes vivent en situation de « faim extrême » en Somalie, en Éthiopie et au Kenya alors que l’année dernière, ils étaient 10 millions. Ces pays ont été frappé par une sécheresse inédite en 40 ans, conséquence du dérèglement climatique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »