Home / A la Une / Fernando Belton : de délinquant à brillant avocat, un parcours inspirant !

Fernando Belton : de délinquant à brillant avocat, un parcours inspirant !

Partagez ceci :

Fernando Belton a un parcours inspirant. Ce jeune homme d’origine haïtienne grandit dans la délinquance et la criminalité avant de briller en tant qu’avocat. Aujourd’hui il est cité en exemple par certains pour se relancer dans la vie.

C’est à l’adolescence que Fernando Belton commence peu à peu à déraper, sa scolarité n’étant pas brillante il se laisse alors entraîner dans différents types de vols et larcins comme beaucoup de jeunes de son âge.

« Après l’école, j’étais dans la rue avec ma petite équipe… On allait voler dans les dépanneurs ou au centre commercial, on forçait les caves des gens et on prenait des télés ou des vélos quand on en trouvait. Il y avait ce feeling indescriptible quand tu faisais une bêtise et que tout le monde te disait “nice job”, ou quand tu te battais et que tu avais gagné ton combat. Tu étais entraîné là-dedans, c’est la force du groupeUn jour, un de nos amis a énervé un grand du quartier et il nous a menacés avec son gun, raconte-t-il. On s’est tous couché par terre, c’est le genre de choses que tu n’oublies pas» se souvient-il.

La mère de Fernando finit en 2001 par l’envoyer rejoindre son père aux Etats-Unis en Floride, pour le couper de ses mauvaises fréquentations. Un an après, Fernando revient au Canada et se fait arrêter avec ses compagnons par la police pour vol de voiture.

Selon ses explications à Negronews, après cet incident marquant, il retourne une fois de plus aux Etats-Unis mais cette fois, et décide de changer.

« Si je n’avais pas eu à un moment une prise de conscience, j’aurais fini dans un gang de rue, c’est certainTout a changé cette année-là, je me suis mis à aller à l’église chaque fin de semaine, je voyais les ennuis de mes amis avec la police et j’ai compris que si je continuais comme ça, je risquais de finir en prison. Quand je suis revenu à Laval l’année suivante, j’étais dans un état d’esprit totalement différent. Des membres de gang m’ont approché pour vendre des cigarettes de contrebande, mais je leur ai dit que tout cela ne m’intéressait plus. »

Belton choisi le droit et sera d’ailleurs décoré d’une médaille par le gouverneur de la Jeunesse à Quebec. Fernando a décroché son diplôme et a ouvert son propre cabinet d’avocat. Une quinzaine d’années plus tard, il est maintenant un brillant avocat criminaliste et aide les jeunes comme lui à rentrer sur le droit chemin. Un parcours inspirant, un model qui prouve que dans la vie on peut s’offrir une seconde chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »