Home / A la Une / Halima Aden renonce à l’industrie de la mode au nom de la religion

Halima Aden renonce à l’industrie de la mode au nom de la religion

Partagez ceci :

Halima Aden, l’un des premiers mannequins à porter un hijab lors des représentations des méga marques de mode, a décidé de quitter les défilés de mode parce que l’industrie l’avait forcée à s’éloigner de ses croyances religieuses.

Le mannequin américain d’origine somalienne, Halima Aden, justifie cette décision par le fait que son travail l’éloignait davantage de son identité. « J’éprouvais un sentiment d’être une minorité au sein d’une minorité. Là où je blâme l’industrie est le manque de stylistes musulmanes », explique la jeune femme de confession musulmane.

Cette icône de la femme musulmane noire dans l’industrie de la mode n’a pas caché qu’elle se sentait souvent sous pression, car elle se sentait mal à l’aise, pendant les séances photos.

Halima Aden a été la première femme à porter un hijab, un foulard porté par de nombreuses femmes musulmanes, lors du concours Miss Minnesota USA. Cela lui a valu de faire la Une des journaux en 2016.  

Halima Aden Wears Burkini at Sports Illustrated Runway Show | POPSUGAR  Fashion UK
Halima Aden Makes History as Sports Illustrated First Muslim Model to Rock  a Hijab and Burkini - DiversityInc









Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »