Home / A la Une / Tunisie : Covid-19 et augmentation des violences faites aux femmes

Tunisie : Covid-19 et augmentation des violences faites aux femmes

Partagez ceci :

Dans plusieurs pays comme la Tunisie, les mesures mises en place pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19 ont favorisé l’augmentation des violences conjugales.

« L’espace intérieur est généralement l’espace des femmes. Quand le mari intervient plus – ménage, bouffe, éducation des enfants – il occupe l’espace où il n’était pas avant. Quand il y a plus de stress, plus de tensions, plus d’irritabilité, il y a plus de passages à l’acte. », explique Ahlem Belhadj, pédopsychiatre à l’hôpital Mongi Slim.

Pour leur part, des femmes ont dû fuir leurs foyers. Par conséquent, le chiffre des femmes victimes de violence a considérablement augmenté au niveau des centres d’accueil. On parle de seulement 126 plaintes reçues sur 7000 signalements.

Une loi contre les violences faites aux femmes adoptée en 2017 tarde toujours à être mise en application.










Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »