Accueil / A la Une / Une dame victime des chantages d’un brouteur ivoirien se donne la mort

Une dame victime des chantages d’un brouteur ivoirien se donne la mort

Partagez ceci :

N’en pouvant plus des menaces de publication de ses photos intimes par le cybercriminel rencontré via TikTok, une dame vivant en Europe s’est donné la mort.

Tout a commencé par des messages sans grande importance, ensuite le rapprochement s’est créé et la dame en question a fini par entretenir une relation amoureuse virtuelle avec son supposé amoureux qui n’était autre qu’un cybercriminel communément appelé « Brouteur », selon la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC).

Ce dernier a commencé par menacer de publier les images intimes de la dame si cette dernière ne lui envoie pas de l’argent. Les menaces sont devenues de plus en plus fréquents et les montants de plus en plus importants. La dame vide son compte bancaire et se retrouve très vite croulant sous des dettes.

Elle a fini par mettre fin à ses jours en laissant une lettre d’adieu. Grâce à cette lettre et des éléments recueillis en ligne, le brouteur vivant en Côte d’Ivoire dans la commune de Yopougon a été interpellé.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »