Accueil / A la Une / Le masque Kakuungu revient en RDC après plus d’un siècle de « captivité »

Le masque Kakuungu revient en RDC après plus d’un siècle de « captivité »

Partagez ceci :

Le roi Philippe de Belgique, dans le cadre de sa visite officielle en République démocratique du Congo (RDC), a restitué ce 8 juin 2022 un masque très rare qui a été dérobé au pays. Cette cérémonie qui a eu lieu en présence du président Tshisekedi au Musée national de Kinshasa symbolise le retour des trésors culturels au bercail.

« Monsieur le Président, le masque Kakungu intervenait chez les Sukus dans des rituels de protection et de guérison. Il s’agit d’un objet d’art façonné au Congo par le sculpteur Ngoy et collecté il y a plus de soixante-dix ans par un chercheur du musée de Tervuren. Cette œuvre d’une grande beauté fait l’objet d’un prêt illimité du musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren au Musée national de Kinshasa. C’est une joie de pouvoir vous remettre ce masque officiellement. Je vous invite à le dévoiler avec moi », a déclaré le roi Philippe cité par RFI.

En bois polychrome et fibres végétales, ce masque est haut de 1,30 mètre et symbolise le début du processus de restitution des œuvres d’art congolaises de la Belgique au Congo.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »