Umalis Group
Home / A la Une / Dette publique des pays de la Cedeao : le Togo, un pays menacé

Dette publique des pays de la Cedeao : le Togo, un pays menacé

Partagez ceci :

Selon un rapport de Moodys’s Investors Service rendu public le 17 février dernier, c’est l’alerte rouge sur le plan financier pour les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

La dette publique des 8 pays de l’espace communautaire a presque doublé en 10 ans, fait savoir l’institution. Et, ce n’est pas tout ! Il faut par ailleurs signaler des coûts économiques et sociaux potentiellement importants.

« En 2019, la charge de la dette publique des pays PPTE de la CEDEAO a atteint environ 56% du PIB, soit le double de la moyenne de 2010 », renseigne Lucie Villa, vice-président de Moody’s – Agent principal de Crédit, co-auteur du rapport.

Le rapport indique en outre que le Togo (noté B3, perspective stable), le Ghana (noté B3, perspective positive) et le Nigeria (noté B2, perspective négative) sont identifiés en tant que pays menacés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »