Accueil / A la Une / Présidentielles au Burkina Faso : une campagne électorale sous tension terroriste

Présidentielles au Burkina Faso : une campagne électorale sous tension terroriste

Partagez ceci :

La campagne en vue des élections présidentielles et législatives du 22 novembre prochain a débuté ce samedi 31 octobre. Alors que le pays enregistre près d‘un million de personnes déplacées internes à cause des attaques attribuées à des jihadistes, la tension est palpable.

Notons que 13 candidats dont le président sortant Roch Marc Christian Kaboré et une femme auront quelques jours pour séduire les électeurs.

L’insécurité due aux attaques terroristes est réelle dans plusieurs parties de certaines régions du pays. Raison pour laquelle, plusieurs candidats ont commencé leur campagne en allant vers les populations vivant dans les zones en proie aux attaques des groupes armés.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »