Accueil / A la Une / Macky Sall : « l’Afrique a besoin d’un financement additionnel de 252 milliards de dollars d’ici à 2025 »

Macky Sall : « l’Afrique a besoin d’un financement additionnel de 252 milliards de dollars d’ici à 2025 »

Partagez ceci :

A la tribune des Nations Unies vendredi 24 septembre 2021 à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’institution, le président sénégalais Macky Sall a plaidé pour les économies africaines, mises en mal par la crise de la Covid-19. 

Si le dégât humain qu’a engendré la Covid-19 en Afrique est peu considérable par rapport à celui des autres continents dans le monde, le dégât économique est en revanche catastrophique.

Le discours de Macky Sall lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies ce vendredi 24 septembre 2021 se veut une véritable plaidoirie pour l’Afrique à l’endroit des partenaires économiques pour aider le continent à sortir de sa situation économique exécrable. 

« Cependant, au regard de l’impact profond de la crise, l’Afrique a besoin d’un financement additionnel d’au moins 252 milliards de dollars d’ici à 2025 pour contenir le choc et amorcer sa relance économique », croit savoir Macky Sall, dans son discours.

Par ailleurs, Macky Sall a déploré la disparité considérable entre le nombre de personnes qui ont reçu la vaccination en occident et ceux qui l’ont reçu Sud le continent. Il a exhorté les partenaires du continent à octroyer un grand nombre de vaccins au continent pour atteindre un grand nombre de personnes vaccinées. 

« En dépit de ces efforts appréciables, la fracture entre pays vaccinés, au Nord, et non vaccinés, au Sud, ne cesse de s’élargir ; ce qui ne fera que retarder l’éradication de la pandémie et le retour à une vie normale pour tous. Le chacun pour soi ne nous sortira pas de la pandémie », a ajouté le président sénégalais. 

Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »